Les soutiens financiers de l'UTL

 

     
     
     
     

Espace internet à disposition


L'UTL met à votre disposition un espace Internet


Dans le cadre du programme SudLabs, lieux d'innovation et de médiation numérique en Région Sud Provence Alpes Côte d'Azur, l'Université du Temps Libre du Pays gapençais met à disposition de tous ceux qui le souhaitent, une salle équipée de 10 ordinateurs connectés à Internet,

les jeudis après-midi, de 14h à 17h

Cette salle est située dans les locaux de l'UTL de Gap. Une animatrice est présente pour vous guider et répondre à vos questions sur le Web (possibilité de prendre un rendez-vous de 1 heure pour une aide individualisée).


Information et inscription* auprès de Florence Reynier :
UTL - Rue Bayard - 05000 Gap / email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. / 06 31 53 19 36.

* Accès gratuit pour les adhérents à l'UTL (montant de la cotisation pour l'année 2018-19 : 50 € plein tarif / 25 € pour les demandeurs d'emploi et personnes non imposables).
Pour les non adhérents : 5 €pour 1 heure d'aide individualisée.

La CPU soutient les Université des Temps Libres

La CPU soutient les Université des Temps Libres
12 décembre 2018

D’autres types d’universités pour d’autres types d’étudiants, les universités du temps libre (UTL) accueillent un large public disposant de temps libre, sans distinction d’âge, de formation ou d’origine. Bien que ne délivrant pas de diplôme, les UTL remplissent un rôle social important dans la diffusion des savoirs scientifiques techniques et culturels. Grâce à elles, partout sur le territoire très nombreux sont ceux qui bénéficient d’éclairages sur la culture et les connaissances nouvelles, souvent présentés par des universitaires de façon accessibles dans un cadre convivial. Chacun peut ainsi enrichir ses connaissances et s’épanouir sur les plans intellectuel, technique, scientifique, manuel, artistique, ou physique.

Les UTL existent partout dans le monde ; les universités ont joué un rôle important dans leurs créations, du moins dans le monde francophone. C’est le cas en France, indépendamment du statut de chaque UTL qui peut être soit directement l’émanation d’une université, soit une association loi 1901, soit un service municipal.

C’est pourquoi, conjointement avec le Ministère de l’Enseignement Supérieur, le Ministère de l’Éducation Nationale, le Ministère des Affaires Sociales, de la Santé et des Droits des Femmes, l’Association des Maires de France et l’association Erasmus +, la CPU a signé en 2015 une convention de partenariat avec l’association nationale qui fédère les UTL, « l’Union française des universités tout âge » (UFUTA).

Selon les termes de cette convention, la CPU invite ses membres qui ne disposent pas eux-mêmes d’UTL de conventionner avec celles existant sur leur territoire quels que soient leurs statuts. Elle encourage les collègues universitaires à répondre aux sollicitations d’intervention dans le cadre des UTL, et suggère aux établissements de leur mettre à disposition des prestations ou des locaux.

La CPU est solidaire du militantisme pour la culture et le savoir pour tous qui caractérise les UTL et leur association nationale. Les UTL n’usurpent pas le qualificatif d’ « université », et nos partenariats avec elles participent de notre responsabilité sociétale. En les accueillant et en facilitant leur fonctionnement nous affichons notre ouverture sur la cité.

Connexion

Plan du site

Plan de site

Généralités langues

Pour chaque niveau, la fréquence des cours est hebdomadaire.

Tarif pour l'année (par cours): 177€

 

Les partenaires amis de l'UTL

     
     
     
 
     
   

  

REGLEMENT

L

CA du 31 mars 2016

Conseil d'Administration du 31 mars 2016

Relevé de décisions

• Programme des cours pour l’année 2016-2017

VEYNES
La commune de Veynes a confirmé sa volonté d’ouvrir une antenne de l’UTL à la prochaine rentrée. Le conseil municipal doit prendre une décision en matière de financement : soit une subvention versée à l’UTL permettant d’embaucher une personne en emploi aidé, soit mise à disposition d’un salarié que la commune recruterait en contrat d’avenir.
Le représentant de Veynes, présent en début de CA, fait état des nombreuses propositions de cours et de conférences envisagés sur le site de Veynes. La plupart des intervenants pressentis assurent déjà des cours à l’UTL de Gap, mais deux intervenants locaux ont également fait des propositions. Comme à Gap, les cours n’ouvriront que si un minimum d’inscrits est atteint.
Les cours se dérouleront essentiellement dans les salles du lycée professionnel, entre 16h et 20h.

GAP
Le cours histoire des colonies n’ouvrira pas l’an prochain.
En revanche, de nombreuses nouveautés seront proposées, avec des volumes horaires variables selon les matières. Entre autres, techniques de dessin, ornithologie, apiculture, environnement maritime, plusieurs modules d’histoire, médecines douces, généalogie. Le module agriculture sera proposé à nouveau, sous réserve de l’accord des intervenants, et se déroulera soit à Gap soit à Veynes, en fonction des inscriptions recueillies.
Cependant, l’UTL ne peut proposer que des thématiques où il existe des intervenants compétents, disponibles et motivés. Nous sommes encore à la recherche d’intervenants dans les matières scientifiques.
Le CA valide les propositions de cours, qui figureront dans la brochure à paraître.
Le programme définitif devra être bouclé pour le 1er mai, avant d’être envoyé à l’impression.
La brochure 2016/2017 présentera de manière séparée les cours de Gap et de Veynes.

• Travail des commissions

Commission développement

Mécénat
La plaquette pour les mécènes potentiels est prête, mais se pose le problème du démarchage des entreprises.
Une rencontre avec la CCI est envisagée, qui pourrait nous donner des pistes pour les entreprises à prospecter en priorité.

Comités d’entreprise
Ici, la problématique est différente : il s’agit d’informer et de nouer d’éventuels partenariats pour toucher de nouveaux adhérents. Mais au niveau départemental, il y a peu de CE (seuil de 50 salariés minimum) et ils sont difficiles à identifier.
Un article de presse standard, informant sur les activités de l’UTL, pourrait être proposé aux organismes ayant un bulletin interne (club MGEN, Retraite sportive ...)

Enquête de satisfaction auprès des adhérents
A partir des propositions de la commission, le CA décide de séparer les différents questionnaires élaborés.
L’évaluation des cours sera toujours distribuée à tous les participants par les professeurs

L’enquête sur la structure et le fonctionnement de l’UTL sera faite tous les ans ou tous les deux ans, selon deux modalités : un questionnaire papier déposé dans le hall, avec une boîte pour le retour, garantissant l’anonymat ; un mail adressé aux adhérents.
Le questionnaire spécifique pour les voyages et sorties sera distribué lors de la réalisation des projets.

Visioconférence
Ce projet, consistant à permettre à des habitants de secteurs ruraux isolés de bénéficier de cours en direct via des écrans connectés, est toujours d’actualité.
Jusqu’à présent, il butait sur le financement des investissements nécessaires (autour de 8000 €), mais un mécène potentiel s’est déclaré intéressé, et favorable au principe d’une aide financière couvrant l’acquisition des équipements indispensables.
Dans l’attente, les différents territoires concernés sont recontactés afin de vérifier leur volonté de participer, sachant que les charges de fonctionnement devront être financées par les intercommunalités (l’UTL ne devant avoir aucune dépense directe à sa charge).

Commission programmes

Informatique
Un programme plus cohérent, avec des volumes horaires plus réduits et donc des tarifs moindres.
Des propositions nouvelles : réseaux sociaux, utilisation téléphones et tablettes, GPS mobiles, choix d’un appareil photo, création site internet.
Cependant, depuis plusieurs années, la demande pour les cours d’informatique est moins importante (le public potentiel est de plus en plus familiarisé avec ces technologies), et de nombreux modules ne sont pas ouverts en raison d’un nombre insuffisant d’inscriptions.
Eau
Le programme est quasiment arrêté, et 70% des intervenants ont donné leur accord.
Il comprend 18h de cours théoriques, complétées par deux ou trois visites de terrain.
Il reste à trouver un titre motivant, et les derniers intervenants.
Le CA approuve ce projet

La commission travaille également sur un cadre et des critères permettant de définir objectivement les matières qui peuvent trouver leur place à l’UTL. Les problèmes se rencontrent notamment dans le champ des loisirs culturels et artistiques, et les approches de type développement personnel.

Commission voyages

La première réunion de ce groupe de travail, très vivante, a rassemblé une douzaine de participants, mais la seconde a du être ajournée pour des problèmes de calendrier.
La commission sera réunie de manière régulière, et jouera un rôle dans la sélection des propositions.
Elle se penchera également sur la question des retours ou compte rendus à l’issue de ces déplacements, qui intéressent aussi des adhérents n’ayant pas effectué le voyage. L’initiative devrait rester volontaire, et les modalités pas trop contraignantes.

Commission communication

La communication devait initialement être traitée en commission développement, mais il semble judicieux de lui consacrer un groupe de travail ad hoc, à condition de mobiliser suffisamment de personnes. L’UTL ne communique pas assez, et de manière trop empirique. Il serait bon d’élaborer une stratégie de communication, afin de renforcer sa visibilité en externe, après avoir clairement défini les cibles.
Le CA décide de créer une commission consacrée à cette problématique, et des propositions de date et de contenu seront faites sous peu.

Commission bénévoles

La mobilisation se maintient, mais les besoins en volontaires sont importants : semaine du livre, journée de présentation des plaquettes, UFUTA, inscriptions...
Une réunion à destination des personnes en charge des inscriptions est prévue le 9 mai 2016 à 9h00.